Formation évacuation

La formation évacuation

Procédure d’évacuation.

Formation évacuation et guide et serre file le mans département sarthe

Plusieurs situations peuvent nécessiter l’évacuation du personnel d’un établissement : un incendie, un appel à la bombe, un déversement de produit dangereux, une fuite de gaz, une attaque armée, un tremblement de terre, etc

L’évacuation consiste à:

L’évacuation consiste à faire cheminer en sécurité l’ensemble des personnes présentes vers l’extérieur des bâtiments où elles se regroupent au niveau d’un point de rassemblement pour recensement.

La réglementation prévoit, pour les personnes en situation de handicap, une évacuation différée via un local dit d’attente sécurisé, offrant une protection contre les fumées, les flammes, le rayonnement thermique et la ruine du bâtiment.

Pourquoi une formation évacuation

Afin d’assurer l’évacuation sécurisée de l’ensemble des personnes, une organisation est nécessaire. Elle doit s’adapter aux spécificités de l’établissement. Et par passer par la constitution d’équipes d’évacuation avec trois rôles identifiés :

  • le guide-file qui dirige les personnes vers la sortie sécurisée la plus proche,
  • le serre-file qui vérifie que l’ensemble des personnes a bien évacué ou est mis en sécurité,
  • le coordinateur d’évacuation centralise les informations issues de l’évacuation, celles-ci sont fournies aux services de secours.

Les cheminements d’évacuation sont clairement identifiés et balisés à l’aide d’un éclairage de sécurité. Identique pour le cheminement menant aux espaces d’attente sécurisés.

Source: INRS

La Formation évacuation proposée par QFIS est conforme au Code du travail

N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre disposition pour évaluer vos besoins et vous proposer des solutions adaptées.

Formation évacuation

La sécurité des personnes n’a pas de prix, mais elle a un coût.

Code du travail

Article R4227-39

La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme générale, à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires.
Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois. Leur date et les observations auxquelles ils peuvent avoir donné lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l’inspection du travail.

Circulaire DRT N°85-07 du 14 avril 1995

SECTION IV – PREVENTION DES INCENDIES – EVACUATION.

ipsum tempus non pulvinar luctus porta.